Portrait (F): Claire Gatineau

Photo © Yves Robic
Claire Gatineau est née en France en 1973 et vit jusqu’à ses 18 ans dans les Hautes Alpes, à la frontière italienne. Par la suite elle s’installe à Bruxelles et développe un parcours d’artiste pluridisciplinaire : théâtre, écriture, dessin, et création radiophonique. Elle met en scène de nombreux spectacles pour le théâtre adulte ou jeune public. Elle donne des ateliers dans les écoles à des enfants et adolescents, avec qui elle écrit et dessine.
Un recueil de quatre de ses pièces, D’Andréas à la maison, est édité chez Lansman en 2011. (André, Andreas ; La femme à barbe bleue ; Les pieds nus ; Je suis à la maison)
Elle met en scène et ou en voix d’autres de ses textes : Maurice Toppack à disparu, coécrit avec Fujio Ishimaru (2011) ; Hippocampe (2011)
En 2016, elle crée la maison d’édition Les livres du lac, dont le premier livre est Balthazar dieu et Moi.
Au-dessus de la plaine
L’écriture d’Au-dessus de la plaine a bénéficié d’une résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon se déroulant entre Mont-Dauphin dans le Briançonnais et les murs mêmes de la Chartreuse. Le texte a été mis en voix pour la première fois par Catherine Simon au théâtre de L’L à Bruxelles, en 2004. En France, pour la première fois en 2007 à Paris à l’Espace Quartier Latin, dans le cadre du festival Art en Exil, mis en voix par Dominique Dolmieu, assisté de Celine Barcq et le Théâtre de Syldavie. Il a été mis en scène par Claire Gatineau et Viviane Escazut au Théâtre du Briançonnais en 2016.
Au-dessus de la plaine est édité à L’espace d’un instant en 2007, puis y est réédité en 2016.

page d’accueil

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.